Booking on-line

Le territoire


Levanto est essentiellement faite de trois phases différentes de développement. Le premier noyau est celui médiéval qui est construit autour de l’église paroissiale de Sant’Andrea et qui voit sur la place actuelle Da Passano les vestiges encore bien présents du chenal et du port qui, en particulier lorsque les génois étaient au pouvoir, fut un des principaux ports de référence de la côte de Levante. Depuis le XIXème siècle le développement plus occidental du village commença, le style «liberty» (style d’art nouveau) des bâtiments : l’Hôtel Europa est l’un des meilleurs exemples et il caractérise cette seconde âme. La troisième et dernière phase de développement est celle de l’après-guerre qui, en particulier dans les zones en aval, a contribué à donner la structure urbaine actuelle à Levanto.

Il ne faut pas manquer la promenade de l’après-midi consacrée à la recherche des vestiges les plus évocateurs et déjà cités du port chenal et de l’église de San’Andrea, la Loggia della Mercanzia (loge du commerce) qui est sous la protection de l’UNESCO, la Tour de l’Horloge, l’ancien couvent des Augustins qui abrite aujourd’hui, en plus de l’auberge de la jeunesse l’exposition permanente de la culture matérielle et la petite colline de Via Guani

Au XIXème siècle, la rue Garibaldi, la Piazza (place) Cavour et le monastère des Clarisses, aujourd’hui le siège de l’hôtel de ville, l’église de San Rocco et la rue Dante Alighieri. Sur les hauteurs de Levanto, il y a de vrais petits paysages et des véritables perles dans les champs d’oliviers et de vignes : Chiesanuova, Legnaro, Lizza, Lavaggio Rosso, Pastine, Lerici, Fontona et bien d’autres, toutes riches en histoire et en légendes antiques


Il Labirinto Svelato (le labyrinthe dévoilé) – Télécharge la carte des sentiers